Community management

                       

Agence community management et communication 2.0

Le métier de manager de communauté sur Internet (community management) a émergé du besoin récent pour les entreprises d’élargir leur influence en étant présentes sur les réseaux sociaux. Ce qui recouvre en fait des missions devenues centrales et multiples.

Missions/prestations en management de communauté

        

Établir des ponts et des liens entre consommateurs/usagers (costumer to costumer), diffuser des messages d’un côté et les faire remonter de l’autre dans une double relation BtoC (business to costumer)  et CtoB (costumer to business) n’est pas une mince affaire. Cela met en jeu de nombreuses actions :

> Assurer un veille informatique sur tout ce qui se dit (ce qu’on dit sur soi, ce que disent les concurrents, ce qu’en disent les Internautes). C’est la fonction de “vigie" de l’agence en community management.

> Diffuser / ajuster/ corriger messages et informations en temps réel dans un monde d’échanges accélérés qui déterminent image et notoriété. C’est la fonction éditoriale et dialogique du manager de communauté.

> Accroitre la visibilité d’une société, d’une marque, d’un produit par la création d’événement, l’activation de groupes d’intérêt et d’influence sur les réseaux sociaux tel Facebook ou Twitter, initier des éléments de communication virale entre connectés (exclusivités, nouveautés, insolite…). C’est la fonction d’animation au cœur du management en réseau. 

Vigie, stratège, rédacteur, animateur, concepteur : l’agence en community management est en passe de devenir le couteau suisse de la communication 2.0   

Frendly business et community management

        

Désolé pour les anglicismes de cet article, mais ils fleurissent dans notre monde multipolaire ! Ainsi de l’Inbound Marketing, le “marketing entrant" caractérisé par l’abandon de pratiques commerciales estampillées agressives et à sens unique (à savoir l’outbound : campagne purement incitative, démarchage, discours institutionnel uniformisé…).

L’enjeu de mieux en mieux compris des décideurs revient à penser que ce sont les autres qui en parlent le mieux ! Et que le client n’est plus seulement un destinataire final, mais bien davantage : un ambassadeur.

À votre future agence en community management d’orchestrer ces nouvelles relations horizontales, vecteurs puissants de connivence et de notoriété.